SIT-IN DES CONGOLAIS DEVANT L’UNION EUROPÉENNE À BRUXELLES LE 19 SEPTEMBRE 2018 PAR APARECO

SIT-IN DES CONGOLAIS DEVANT L’UNION EUROPÉENNE À BRUXELLES LE 19 SEPTEMBRE 2018: « NON AUX ÉLECTIONS SOUS OCCUPATION OUI AU SOULÈVEMENT POPULAIRE » – ORGANISÉ PAR L’APARECO BELUX

 

 

Dada Stella KITOGA candidate invite à l’apéritif électoral à Enghien samedi le 6 octobre 2018

Rencontre avec la candidate Dada Stella Kitoga samedi le 6 octobre 2018 à partir de 16h. Surtout pour ceux qui sont dans les environs d’Enghien mais tout le monde peut venir soutenir Dada Stella qui se présente aux élections communales en Belgique.
Dada Stella est une femme qui a bien prouvé sa fidélité à la communauté congolaise ici en Belgique et qui est une véritable ambassadrice de la culture congolaise. Elle est très active dans la vie de sa région actuelle en Belgique sans oublier ses racines. Bravo à elle!
ADRESSE: Salle Le Foyer Rue du Béguinage 53 7850 Enghien – Hainaut – Belgique (à quelques minutes de la gare d’Enghien)
Plan Google pour y arriver: https://goo.gl/maps/DSa2WuSuHwm
Dada Stella Kitoga ensemble avec une collègue Lydie-Béa offrent un apéritif électoral pour annoncer qu’elles se présentent aux élections communales Belgique à Enghien

Journée interculturelle avec les africains de Belgique Samedi le 15 septembre 2018 à Charleroi

Samedi le 15 septembre 2018, le Service Pastoral des Migrations du diocèse de Tournai accueille la journée nationale interculturelle africaine 2018 sous le thème : « Ensemble fêtons l’interculturel en Wallonie ».

Portée par la Pro Migrantibus Afrika, section de la Commission Épiscopale Pro Migrantibus, cette journée ouverte à tous veut offrir un cadre de dialogue, de rencontre et d’échanges interculturels.

Cette année elle aura lieu dans la ville de Charleroi et deux grands moments  la meubleront, à savoir :

  1. L’Eucharistie interculturelle que présidera l’Évêque de Tournai, Mgr Guy HARPIGNY, à la Basilique Saint Christophe de Charleroi à 10h30 et
  2. Convivialité autour d’activités culturelles et prestations diverses au Parc Jacques Depelsenaire de Charleroi l’après-midi (voir plus bas plus des détails).

Vous qui aimez la musique, la danse, la chorégraphie africaine, vous qui désirez découvrir la plateforme des associations qui ont en charge l’accueil, la santé et l’intégration des migrants, vous qui avez du goût pour le monde artistique, l’occasion vous est offerte de sortir de l’ordinaire et d’expérimenter la richesse de l’interculturel.

Nous vous prions de bien vouloir bloquer la date dans vos agendas et de parler de l’événement autour de vous, car vous êtes tous attendus. Pour plus de détails, veuillez contacter :

AU PROGRAMME :

• Stands des associations
• Expositions artistiques diverses
• Animations folkloriques diverses
• Concerts religieux (Kizito-Anuarite de Bruxelles et autres)
• Chorégraphie africaine Jeunes du Monde
• Défilé de mode Jeunes du Monde
• Stand culinaire (cuisine du monde et bière à volonté)
• Espace jeux pour enfants

  • 09h30 : Accueil à Charleroi
  • 10h30 : Célébration eucharistique présidée par Mgr Guy HARPIGNY à la Basilique Saint Christophe – Place Charles II – 6000 CHARLEROI avec des nombreux prêtres africains
  • 13h00 : Au parc Jacques DEPELSENAIRE de CLARLEROI
  • Une soirée dansante à la carolingienne se poursuivra jusqu’à 23h59 et sera animée par l’orchestre musical « Bana Jemappes ».

Votre présence est vivement souhaitée !
Merci aux prêtres de bien vouloir prévoir une aube et une étole verte.
Pour plus d’infos et l’horaire précis, ci-joint l’affiche.
Pour la Pro Migrantibus Afrika et le SPM Tournai,

Les abbés José NZAZI et Claude MUSIMAR vous y attendent avec le comité d’accueil.

Écoutez Abbé José NZAZI, prêtre bruxellois très engagé et le délégué des africains chrétiens catholiques auprès de la commission des évêques de Belgique, vous donne les précisions sur cette journée dans la vidéo plus bas:

Plus bas l’affiche avec info nécessaires pour ceux qui partent à partir de Bruxelles:

 

Conférence sur la situation de crise en RDC au Parlement du Royaume-Uni le mercredi le 17 octobre 2018

Mercredi le 17 octobre 2018 La Chambre des communes* (en anglais : House of Commons) du Parlement du Royaume-Uni organise une conférence sur la situation de crise en RDC.

Titre: THE DR CONGO INVADED – OCCUPIED AND ON THE VERGE OF EXPLOSION

Avec la participation des femmes congolaises qui ont prouvé leurs engagement pour le Congo:

La Diaspora congolaise sera représenté par:

  1. Madame Justine M’POYO KASA-VUBU, Présidente de la Diaspora congolaise, (Belgique),

    Madame Justine M’Poyo KASA-VUBU
  2. Madame Youyou MUNTU MOSI (France),
  3. Madame Victoria DOVE DIMANDJA (Royaume-Uni),
  4. Madame Antoinette KINKALA (France).

La traduction sera rassurée.

* Au Royaume-Uni la Chambre des communes prédomine sur la Chambre des lords, et le nom de «Parlement» est souvent utilisé pour désigner uniquement la Chambre des communes. Donc c’est un endroit très important.

RDC: Les dix-neuf candidats retenus par La Commission électorale nationale indépendante (CENI):

Voici plus bas les dix-neuf candidats retenus par La Commission électorale nationale indépendante (CENI):

1. Emmanuel Ramazani Shadari, un cacique du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD, la formation du président Joseph Kabila) et ancien ministre de l’Intérieur. Officiellement candidat du Front commun pour le Congo (FCC), une vaste plate-forme électorale créée par le chef de l’Etat, il se présente toutefois comme « indépendant« .

2. L’opposant Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès social (UDPS) et du Rassemblement de l’opposition congolaise (Rassop). Il est le fils de l’opposant historique Etienne Tshisekedi wa Mulumba, décédé le 1er février 2017 à Bruxelles – et dont la dépouille n’a toujours pas été rapatriée.

3. L’opposant Vital Kamerhe Lwa Kanyiginyi Nkingi, président de l’Union pour la Nation congolaise (UNC), troisième parti de l’opposition par le nombre de ses députés à l’Assemblée nationale. Cet ex-proche du président Joseph Kabila a présidé l’Assemblée nationale avant de tomber en disgrâce.

4. Seth Kikuni Masudi, un jeune entrepreneur qui se présente comme indépendant.

5. L’indépendant Tryphon Kin-Kiey Mulumba, un ex-ministre qui fut en son temps défenseur acharné du maintien du président Joseph Kabila au pouvoir et qui préside le Parti pour l’Action (PA).

6. Freddy Matungulu (alias Mbuyamu Ilankir Matungulu), un professeur de Sciences économiques à l’Université de Kinshasa qui préside le parti Congo na biso. Il a été investi comme président de la plate-forme Synergie électorale notre Congo (SYENCO).

7. L’indépendant Alain Daniel Shekomba Okende, directeur général d’une entreprise de téléphonie mobile basée à Malabo (Guinée Équatoriale).

8. Radjabo Mbira Tebabho Soborabo, le président du parti Congolais unis pour le Changement (CUC).

9. Martin Fayulu, président du parti d’opposition Engagement pour la Citoyenneté et le Développement (Ecide) et soutenu par une plate-forme appelée Dynamique de l’opposition (DO).

Il avait suspendu en mars sa participation aux plénières de l’Assemblée nationale et renoncé à la perception de ses émoluments pour dénoncer l’illégitimité des institutions du pays – tant le président Kabila que l’Assemblée ont été élus en novembre 2011 pour un mandat de cinq ans, mais les scrutins pour pourvoir à leur remplacement n’ont jamais eu lieu et sont désormais fixés au 23 décembre prochain.

10. Yves Mpunga, président du parti Lutte pour un Congo Moderne (LCM).

11. Théodore Ngoy Ilunga wa Nsenga, le président du parti Congo pour la justice (C.Just), mais qui se présente comme indépendant.

12. Le pasteur Joseph Mba Maluta, indépendant.

13. L’opposant Gabriel Mokia Mandemo, qui préside le Mouvement des Démocrates congolais (MDECO).

14. Pierre Honoré Kazadi Lukonda Ngube-Ngube, autorité morale du Front populaire pour la Justice (FPJ).

15. Sylvain Maurice Masheke Ngerakueyi, un ancien ministre de la Culture et Arts, membre de l’Union des Forces du changement (UFC), le parti du président du Sénat, Léon Kengo wa Dondo. Il se présente comme « indépendant« .

16. L’indépendant Charles Diavena Lutadila.

17. L’indépendant Noël Tshiani Muadiamvita, docteur en Sciences économiques et fonctionnaire international.

18. Le sénateur Jean-Philippe Mabaya Gizi Amine, candidat d’une plateforme dénommée Arc-en-ciel du Congo (ACC).

19. L’indépendant Francis Mvemba, un millionnaire vivant entre Monaco et le continent africain.

Six candidatures ont été jugés irrecevables entre autres celle de Jean-Pierre Bemba et celles de trois anciens Premiers ministres du président Joseph Kabila (président hors mandat): Adolphe Muzito, Antoine Gizenga et Samy Badibanga.

SOURCE: Belga

La liste provisoire des 19 candidats à la présidentielle en RDC et les six candidats exclus dont BEMBA

Suite à la déclaration de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) les candidatures à la présidentielle ci-après sont déclarées provisoirement irrecevables et donc écartés par la décision nr 028 de la CENI :

1. Jean-Pierre BEMBA ancien vice-président – motif: subornation,
2. Adolphe MUZITO  ancien premier ministre – motif: conflit d’intérêt avec PALU,
3. Antoine GIZENGA ancien premier ministre et patriarche – motif: défaut de qualité signataire,
4. Samy BADIBANGA ancien premier ministre – motif: défaut de nationalité,
5. MOKA-NGOLO Jean-Paul – motif: faute de preuve de payement,
6. IFOKU Marie José – motif: défaut de nationalité.

C’est une grande défaite pour PALU car ni la candidature de Gizenga, ni celle de Muzito n’ont pas été retenues.

 

 

La listes des 19 sur les 25 candidatures reçus sont déclarés recevables pour la présidentielle dixit candidats validés par la CENI:

  1. FAYULU MADIDI Martin
  2. KAMERHE Vital
  3. KAZADI LUKONDA NGUBE Pierre-Honoré
  4. KIKUNI MASUDI Seth
  5. KIN-KIEY MULUMBA Tryphon professeur
  6. LUNTADILA DIAVENA Charles
  7. MBA MALUTA Joseph (pasteur)
  8. MABAYA GIZI AMINE Jean Philiber
  9. MASHEKE NGERAKUEYI Sylvain-Maurice
  10. MATUNGULU MBUYAMU Freddy
  11. MOKIA Gabriel
  12. MPUNGA Yves
  13. MVEMBA Francis
  14. NGOY ILUNGA WA NSENGA Théodore (pasteur)
  15. RAMAZANI SHADARY Emmanuel
  16. Radjabo MBIRA (AL-HAJJI RADJABHO TEBABHO SOBORABO)
  17. SHEKOMBA OKENDE Alain Daniel
  18. TSHIANI KABAMBA MUADIAMVITA Noël
  19. TSHISEKEDI TSHILOMBO Félix

La loi donne le pouvoir à la CENI d’arrêter et de publier la liste provisoire des candidats. Elle prévoit que cette liste peut être contestée devant la juridiction compétente dans un délai de cinq jours. [Cf. Article 25 de la LOI N°17/013 DU 24 DÉC 2017].

Jean-Pierra BEMBA (MLC) fera probablement un recours à la décision de la CENI. Les militants de son parti le MLC sont déjà très animé;

La liste des candidats Présidents de la République retenue et validée par la CENI:

La CENI transmettra les candidatures à la Cour Constitutionnelle qui se chargera de les valider avant publication le 19 septembre de la liste définitive.

 

 

Émission radio sur la Présidentielle en RDC, élections Communales en Belgique sur Studio1BIS

Le Samedi 18 août 2018 à 15.30 a eu lieu une émission sur la station du Studio1BIS avec Carly Kanyinda (Présidentielle en RDC), Anne-Valérie Nouind (élections Communales belges), la nouvelle asbl « Bibliothèque Lumumba » de Matonge avec des intervenants: Philip Buyck, Cathy, Oncle Kinch et Dada STELLA KITOGA qui va continuer son engagement politique!
Durée 59:17.

Lettre ouverte du professeur Jean BELE à l’opposition du régime en RDC

Lettre ouverte à vous, chers frères et sœurs, membres de l’opposition!!

Nous savons que chacun de vous a déjà déposé sa candidature pour les prochaines élections, et ceci, malgré le fait qu’aucune de vos revendications n’a été satisfaite par la CENI.

Aller aux élections est un droit constitutionnel que nous reconnaissons à chaque citoyen et nous respectons le vôtre pleinement.
Mais nous voulons aussi vous rappeler votre responsabilité de leader. Qu’arriverait-il si ces élections reproduisaient les irrégularités observées en 2006 et en 2011?

Avez-vous oublié que nous sommes toujours en face du même système qui avait mis Kinshasa à feu et à sang en 2006, et avait créé le dédoublement des institutions en 2011?

Qu’est-ce-qui a changé aujourd’hui? Et si cela se répétait, comment pourriez-vous faire prévaloir vos revendications devant une CENI et des cours et tribunaux totalement acquis au système « kabiliste » après que vous ayez accepté les insuffisances dans l’organisation de ces élections?

Auriez-vous le courage de contester les résultats tout en sachant que votre contestation n’aurait pas gain de cause, que votre participation validerait le maintient de Mr Kabila au pouvoir ?

Nous, à Paix et Solidarité, nous avions procédé au vote de l’administrateur pour éviter que la Nation ne tombe dans ce piège.

Nous vous avions mis au courant des résultats de ce vote pour qu’ensemble, nous puissions préparer des élections justes, transparentes et apaisées, après une période de transition citoyenne, pendant laquelle période, vous les leaders de l’opposition, aurez suffisamment de temps pour vous préparez au scrutin.

Ceci est totalement à votre avantage. Il n’est donc jamais trop tard pour mieux faire. Ressaisissez-vous donc chers frères et sœurs, reconsidérez votre position et préparons ensemble le chemin qui mènera notre pays à une vraie démocratie.

Quant à nous, sachant que ces élections, si jamais elles ont lieu, ne seront qu’une source de frustration pour nous, peuple Congolais, nous nous attelons à la mise en œuvre de ce projet de transition avec l’administrateur.

Nous vous invitons à vous joindre à nous pour la matérialisation de ce rêve cher à nos aïeux: bâtir un Congo plus beau qu’avant.
Avec ma considération fraternelle.
Bien à vous,
Jean Bele

www.appliquons-article64.com

Liste des candidats à l’Élection Présidentielle de 2018 en RD Congo – mise à jour le 8 août à 20h (heure de Bruxelles)

La Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a clôturé le dépôt des candidatures à l’Élection présidentielle de 2018 en République Démocratique du Congo normalement prévu pour le 23 décembre 2018.

Les retardataires ayant des dossiers en ordre ont reçu des jetons de la part de la CENI. Les candidatures et ou des retraits des candidatures sont donc encore possible jusqu’au le 13 août 2018.

La liste doit encore être validée par la CENI en fin d’août mais voici déjà en ordre chronologique les candidats encodés:

  1. BADIBANGA NTITA Samy
  2. BEMBA Jean-Pierre
  3. DIAVENA LUNTADILA Charles
  4. FAYULU Martin
  5. GIZENGA Antoine
  6. IFOKU Marie-Josée
  7. KAMERHE Vital
  8. KAWANDA Laure-Marie
  9. KAZADI LUKONDO NGUBE Pierre-Honoré
  10. KIKUNI Seth
  11. KIN KIEY MULUMBA Tryphon professeur
  12. MALUTA MBA Joseph (pasteur)
  13. MALWALWA Bébé
  14. MASHEKE NGERAKUEYI Sylvain-Maurice
  15. MATUNGULU Freddy
  16. MBIRA Radjabo (AL-HAJJI RADJABHO TEBABHO SOBORABO)
  17. MOKA Jean-Paul
  18. MOKIA Gabriel
  19. MPUNGA Yves
  20. MUZITO Adolphe
  21. NGOY Théodore (pasteur)
  22. OKONGO Michel
  23. SHADARY Emmanuel
  24. SHEKOMBA OKENDE Alain Daniel
  25. TSHANI Noël
  26. TSHISEKEDI Félix

Beaucoup des candidats sont des personnalités déjà connues mais il y a plusieurs sur cette liste qu’on se demande d’où elles viennent.

Tout le monde ne peut pas se permettre de postuler. Parmi les conditions il y a entre autre un critère de taille: chaque candidat a du déposer 100.000$ à la CENI!

Combien des candidatures sont dès lors « réelles » et combien sont soutenus par Joseph Kabila afin que son camp rafle plus des voix et gagne les élections? Combien des candidats par province? L’opposition devrait travailler avec cette idée en tête. Le chemin vers la démocratie en RDC est encore longue.

Liste des noms au départ via Stanis Bujakera Tshiamala (actualite.cd)
Crédit photo: matininfos.net

N’hésitez pas à commenter plus bas!